Ubud, cultural city of Bali

Leave a comment

Les magnifiques danses traditionnelles de Bali.

Le Kecak est une danse traditionnelle, en offrande aux dieux. Les ‘chanteurs’ imitent le bruit d’un singe vénéré, et ceci pendant quatre heures ! Incroyable. Comme ils imitent le bruit d’un singe, vous aurez compris que ce rite est dédié au dieu hindou Hannuman, le dieu singe. Hindou? Oui, car sur l’île de Bali l’hindouisme est la première religion. ‘Indonesia: ultimate in diversity.’ 🙂

Les temples hindou de Bali sont vraiment superbes. Par contre on doit dire qu’il n’ont absolument rien avoir avec les temples en Inde, alors qu’ils pratiquent la même religion. D’ailleurs l’hindouisme sur Bali n’est pas tout a fait celui d’Inde. A Bali les gens sont animistes, ce qui veut dire qu’ils croient aux ancêtres et aux esprits. Il y a les bons et les mauvais esprits. Les bons vivent en mer et les mauvais sont parmi nous. Alors pour ne pas trop être ennuyé par les méchants esprits le peuple balinais met des offrandes un peu partout; devant leurs maisons, devant leurs boutiques, sur des représentations de dieux, etc. Ca devrait chasser le mauvais oeil. Ci-dessous vous pouvez voir un petit tas de ces offrandes. Attention à ne pas marcher dessus !

Les fameux rites purificateur hindou.

Juste pour vous donner envie; cet agréable petit hôtel nous a couté 7,5 euro la chambre par nuit, avec piscine et p’tit dej. C’est bon l’Indonésie hein… ? 😉

Borobudur and Prambanan

3 Comments

Un petit instrumental de gamelan (musique typiquement javanaise, fait par un orquestre de plus ou moins 20 personnes). On est trop fan 🙂 Ca reflete bien le ‘spirit’ de notre voyage: ‘chillos’ tout en faisant beaucoup.

Borobudur, le plus grand, le plus beau, le plus important site bouddhiste d’Indonesie.

Au lever du jour, nous avons pris la route vers ce temple unique pour y voir un lever de soleil splendide.  Les rayons transpercaient la brume matinal et les petites collines de Borobudur nageaient dans les nuages. Un spectacle inoubliable qu’il faut avoir vu dans sa vie.

Borobudur fut construit au VIII siecle. L’edifice fut batti avec 2 millions de pierres, pour former un temple de 60.000 metres cubes. Il est evident que Borobudur est inscrit depuis quelques annees au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Just because we love it !

Prambanan est le plus vaste complexe hindou de Java. Malheureusement les temples ont beaucoup souffert du seisme de 2006, du a l’eruption du volcan Merapi, non loin de Yogja. Toutefois le pays met tout en oeuvre pour recoller les morceaux. Rien n’empeche que Prambanan reste superbe et magique.

Ranakpur: Chez les Jains

1 Comment

Nous voici à Ranakpur, devant un des temples les plus important pour les Jains. Des Jains du monde entier viennent ici en pèlerinage pour se recueillir.

Le Jainisme est une branche de l’Hindouisme. Elle se différencie de l’Hindouisme parce que chez les Jains il n’y a pas autant de dieux. Les Jains croient en 24 prophètes, dont le premier aurait médité pendant 1000 ans avant d‘enfin voir la lumière. Il aurait médité pendant tout ce temps nu dans la jungle, des oiseaux auraient construits leurs nids dans ses cheveux, il n’aurai ni bu ni mange, tout cela dans la position du lotus.

La vie d’un Jain est très stricte. Tout est base sur la non-violence, vis-à-vis de tout, animaux comme humains. Un Jain ne peut par exemple jamais tuer ne serait ce qu’une mouche. Si en dormant il tue un moustique, donc sans le faire volontairement, il aurait fait une faute, n’atteindra pas le nirvana dans cette vie et se réincarnera. Il faut savoir que pour les Jains comme pour les Hindous la vie n’est pas le bonheur mais juste une manière pour arriver au nirvana (un peu comme le paradis pour nous, mais en mieux). Les Jains ne peuvent pas manger de viande, pas de produits laitiers, pas d’oignons et de légumes dans ce genre. Ils ne peuvent surtout pas boire d’alcool et encore moins fumer de cigarettes ou consommer de la drogue.

Pour les moines la vie est encore plus dure. Pour aller en pèlerinage ils ne peuvent pas utiliser de moyens de transport. De n’importe ou ils habitent sur cette terre, ils doivent y aller a pied…

Ce temple au milieu de nul part, nous nous sentions dans le livre  de la jungle.

%d bloggers like this: